Le franc CFA, «un ilot au sein de la Cedeao qu’il faut préserver »

  • Source: : Apanews | Le 02 octobre, 2017 à 23:10:31 | Lu 4305 fois | 40 Commentaires
content_image

Le franc CFA, «un ilot au sein de la Cedeao qu’il faut préserver »

Le président de la Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Marcel De Souza, a soutenu lundi à Abidjan que le franc CFA constitue un ilot au sein de l’organisation régionale qu’il faut « préserver », à l’ouverture de l’édition 2017 de « Les rencontres africa », un forum économique.

« Nous tentons d’aller vers la monnaie unique. Je sais que le franc Cfa est attaqué, (mais il) constitue un îlot au sein de la Cedeao qu’il faut préserver », a dit M. De Souza qui s’exprimait sur le thème « Intégration et émergence : la place du secteur privé et du partenariat Afrique-France ».   

Il a relevé que l’inflation est maitrisée au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) avec un taux de moins de 2% pour une croissance de 6,9% et un parc de stabilité et de convergence qui est respecté au sein de l’union.

Évoquant la mise en place de la monnaie unique au sein de la Cedeao, prévue pour 2020, il a indiqué que  « cette monnaie unique ne sera pas au rendez-vous avant sept à dix ans à cause de la convergence et de la coordination des politiques monétaires ».

Il a également relevé la non-convergence des politiques budgétaires et de l’endettement. Une économie est convergente lorsqu’elle a une politique budgétaire coordonnée à la fois avec une politique monétaire et une politique d’endettement, ce qui n’est pas encore le cas pour les États de la Cedeao.  

Les huit pays membres de l’Uemoa ont en partage le franc cfa. Il s’agit du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Mali, du Bénin, du Niger, du Togo et de la Guinée-Bissau. Ces États font partie de la Cedeao.

Plusieurs manifestants ont eu lieu dans plusieurs villes d'Afrique francophone, à l'appel du mouvement Urgences panafricanistes, pour dire non au franc CFA. Le franc CFA est accusé par ses détracteurs de favoriser les intérêts de la France, ex-puissance coloniale.


Auteur: Apanews - Apanews

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (19)


Anonyme il y a 3 semaines (23:37 PM) 0 FansN°: 1
dites nous monsieur, combien coute cette stabilite

Reply_author il y a 3 semaines (00:01 AM) 0 FansN°: 1
connard menteur. vas te faire enculer avec ton cfa...
Reply_author il y a 3 semaines (08:30 AM) 0 FansN°: 2
les panafricanistes ce sont les gens pour qui la majorité des africians qui vivent la misère et l'insjustice sociale-culturo-traditionnelo-religieuse n'intéressent guère. tous ce qui les intéressent c'est la france et l'impérialisme. quel pardoxe le mot a pour objet celui qui se recentre sur les africains eux-mêmes et la solidarité mais eux ils ne parlent que des autres.
Reply_author il y a 3 semaines (13:18 PM) 0 FansN°: 1
"connard meuteur enculé" : voilà des arguments tout à fait convaincants.
Reply_author il y a 3 semaines (13:49 PM) 0 FansN°: 2
c'est vrai que les africains sous la domination française ne vivent pas l'enfer de la famine , du manque d'eau etc , vous vous foutez de qui ? des pays developpé sous l'emprise etrangere ca n'existe pas ...
Goor il y a 3 semaines (00:26 AM) 0 FansN°: 2
Rien que des esclaves



Preservez le franc CFA si vous pouvez re-evaluer a la hausse son taux de change.



Mais devalue seulement et jamais rehausser le taux, jamais , jamais . c'est quoi cette idiotie



Commencons par imprimez le billet chez nous ou disowns aux Francais que desormais nous allons imprimer leurs EURO chez nous et ensuite defalcons 25%.

Quels esclaves  :emoshoot: 
Reply_author il y a 3 semaines (07:18 AM) 0 FansN°: 1
l'esclave c'est bien toi
Reply_author il y a 3 semaines (16:44 PM) 0 FansN°: 2
bien dit monsieur
Anonyme il y a 3 semaines (00:58 AM) 0 FansN°: 3
les pions de la france propulsés aux instances africaines :emoshoot:  :emoshoot: 
Anonyme il y a 3 semaines (01:07 AM) 0 FansN°: 4
On veut garder notre monnaie commune juste changer le concept le nom et les billets
Anonyme il y a 3 semaines (01:07 AM) 0 FansN°: 5
On sent déjà qu'il est pas convaincu.

Ne voyez-vous pas la pression qui pèse sur ses épaules?

Il ne peut courir le risque de dire autre chose que ce que la France lui a dicté.

Donc comprenez Monsieur De Souza, excusez-le pour sa farce et cette erreur préparée.

Il a juste voulu dire aux africains de se débarrasser vite de cette monnaie inutile de singe , le CFA.

Sa photo parle d'elle-même.
Anonyme il y a 3 semaines (01:48 AM) 0 FansN°: 6
Deugue il y a 3 semaines (06:39 AM) 0 FansN°: 7
MAIS POURQUOI ENFONCER DES PORTES DEJA OUVERTES? ONT-ILS UN AGENDA CACHÉ ?

Le débat sur l'abandon ou non du franc CFA n'a vraiment pas sa raison d'etre, en tout cas pas en Afrique de l'ouest. Des pays de la sous régions ont créé dès 1975 la CEDEAO qui compte aujouird'hui tous les pays de l'Afrique de l'ouest, exceptée la Mauritanie.

L'objectif global de cette organisation est de promouvoir la coopération et l'intégration en vue de la création d'une union économique et monétaire pour favoriser la croissance économique et le développement de l'Afrique de l'ouest. Pour y arriver, il est envisagé entre autres:

• la suppression des droits de douane et des taxes d'effets équivalents ;

• l'établissement d'un tarif extérieur commun ;

• l'harmonisation des politiques économiques et financières ;

• LA CREATION D'UNE ZONE MONETAIRE.



Après la libre-circulation des biens et des personnes, le Tarif extérieur commun (TEC), la carte d’identité et le passeport CEDEAO, la monnaie unique reste l’objectif fondamental de la CEDEAO pour pousser l’intégration économique de la région. La monnaie unique ayant de nombreux effets positifs: accroître les échanges commerciaux en dépassant l'obstacle de change, faciliter la libre circulation des biens et des personnes, stimuler les investissements et les implantations des entreprises au niveau de la région, etc.

C'est dans le but de mettre sur pied la monnaie unique, qu'une rencontre de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest s’est tenue le mardi 07 juin 2011 à Dakar. Au cours de cette rencontre, l’adoption d’une monnaie unique en 2020 avait été envisagée. Un comité d’experts et d’autorités avait été formé pour réfléchir à la mise en place d’une monnaie unique et à la fusion des monnaies des différents pays.

Il s’agit d’un projet ambitieux qui vise à résoudre l’équation que constitue la pluralité des monnaies au sein de la CEDEAO. Cette communauté qui regroupe 15 pays compte actuellement 8 monnaies différentes. Outre le franc CFA que partagent 8 pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo), 7 autres pays ont leurs propres monnaies. Il s'agit de la Guinée (franc guinéen), du Ghana (cédi), du Nigeria (naira), de la Sierra Leone (leone), de la Gambie (dalasi), du Liberia (dollar libérien) et du Cap-Vert (peso). Avec l'intégration du Maroc en décembre prochain, on aura 8 pays n'ayant pas le Franc CFA comme monnaie au sein des 16 membres de la CEDEAO.

En perspective de l’adoption de cette monnaie unique, la Communauté avait envisagé de lancer dès 2015 l’Eco, la monnaie de la seconde zone monétaire constituée par les pays ayant leur propre monnaie. Cinq ans après, la monnaie Eco devrait fusionner avec le FCFA pour donner la monnaie unique de la CEDEAO en 2020, avec la création de la Banque Centrale unique de la CEDEAO en 2020. Force est aujourd'hui de reconnaitre que le retard noté dans la formation de la zone Eco ne peut etre en aucun imputable au pays de l'UEMOA.

Pour éviter de se retrouver avec une monnaie de singe, il faut respecter un certain nombre de critères de convergence. Malheureusement, l’analyse de ces critères a montré des insuffisances notables. Les grandes lignes de cette convergence concernent la réglementation financière, la politique monétaire, le déficit budgétaire, l’harmonisation des politiques de change, la situation des comptes extérieurs, le mécanisme de change et le taux optimal d’inflation. On peut citer en exemple le Ghana dont l'inflation atteint un taux annuel de 15%, ou encore le Nigeria qui fait face à d'énormes contraintes budgétaires du fait de la chute de la production et des cours mondiaux de pétrole. C'est aussi le cas de la Côte d'Ivoire qui, touchée par la baisse des cours du cacao, a également été contrainte de faire exploser son déficit budgétaire.

Voilà ce qui explique le report du lancement de la monnaie ouest africaine de 2020 à 2027.

Nous devons donc continuer à travailler d'abord à la mise sur pied de la zone Eco, et ensuite au respect des critères de convergence. La tache est ardue, mais nous avons déjà beaucoup fait. Aidons à l'avènement de la seconde zone monétaire. La fusion de l'Eco et du CFA donnera une monnaie ouest africaine à l'horizon 2027.

Le Maroc dont l'adhésion à la CEDEAO sera actée en décembre prochain s'est déjà engagé à adhérer à la monnaie unique de la CEDEAO une fois celle-ci adoptée

En attendant, gardons notre monnaie CFA avec ses avantages et ses handicaps! D'autant que les pourfendeurs du franc CFA ne propose RIEN à la place.
Askaan il y a 3 semaines (15:54 PM) 0 FansN°: 1
cher mr deugue, je constate que vous en connaissez beaucoup. mais ce qui m'étonne au plus haut niveau c'est l'atitude de certains dirigeants ouest africains qui semblent militer au maintien du franc cfa.
Reply_author il y a 3 semaines (18:23 PM) 0 FansN°: 2
si on repousse jusqu'a 2027, la france fera tout pour plomber l'economie de ces pays et on passera à un autre report.
c'est maintenant en 2020 qu'il faut prendre son courage a deux mains et sortir de ces esclavage monetaire et economique :down:  :down: 
la france ne nous laissera jamais sortir comme cela de la zone franc, c'est presque une question de survie pour elle.
alors, il faudra se battre , c'est la seule voie qui nous reste  :up:  :up: 
Reply_author il y a 3 semaines (19:44 PM) 0 FansN°: 3
merci pour cet excellent commentaire, mais c'est peine perdue car pour certains il faut sauter dans l'inconnu par l'abandon du cfa et la création en lieu et place de monnaies de singe, ce qui plombera davantage le développement de la zone. il faut que les africains sachent que l'émotion ne guide pas le monde. réfléchissons et posons les jalons de notre intégration économique de façon judicieuse au lieu des prises de position idéologiques et démagogiques
Reply_author il y a 3 semaines (20:47 PM) 0 FansN°: 1
bravo ! il n'y rien de contradictoire entre ton propos et celui de ceux qui demandent l'abandon du cfa. si nous sommes d'accord sur l'abandon du cfa, nous pouvons nous mettre d'accord sur les modalités. après c'est une question de durée que nous devons accepter, car rien n'arrive d'une nuit à l'autre sauf la mort.
Le Vrai il y a 3 semaines (06:41 AM) 0 FansN°: 8
La palme du soutien à l'insulte est à décerner à Seneweb. Aucune conscience professionnelle chez l'administrateur de ce site. Attention au retour de bâton!

Au moins respectez votre charte.





Le vrai.
Sergio il y a 3 semaines (07:21 AM) 0 FansN°: 9
il a une tete de cafard cet enculé
Reply_author il y a 3 semaines (16:30 PM) 0 FansN°: 1
montre nous la tienne !
Sergio il y a 3 semaines (16:48 PM) 0 FansN°: 1
c'est ma bite que je vais te montrer ,enculé va!
Ndiaye Imam il y a 3 semaines (08:10 AM) 0 FansN°: 10
NOUS DEVONS NOUS MOBILISER POUR ARRACHER NOTRE SOUVERAINTE.NOUS NE POUVONS PLUS CONTER SUR NOS DIRIGEANTS CAR ILS TOUS DES TRAITRES AU SOLD DE LA FRANCE.IL NE FAUT PAS ATTENDRE QUELQUE CHOSE DE NOS PRESIDENTS ET DE LA CEDEAO.ILS VEULENT TOUT SIMPLEMENT GAGNER DU TEMPS LE PLUS POSSIBLE ENTRETEMPS LA FRANCE QUI EST DERRIERE TOUS CONTINUT A NOUIS VOLER TOUS NOS RESSOURCES SURTOUT LE PETROLE ,GAZ ET AUTRE. :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Anonyme il y a 3 semaines (08:16 AM) 0 FansN°: 11
Menteur et traitre.
Mgueye il y a 3 semaines (09:04 AM) 0 FansN°: 12
NOUS PEFERONS L AVENTURE A LA RECHERCHE DE LA LIBERTEE QU UNE SOIT DISANTE STABLITE DANS LA SOUMISSION !





Meme si on doit contunuer avec le FCFA se sera sans la France !
Anonyme Africain il y a 3 semaines (09:57 AM) 0 FansN°: 13
Monsieur Marcel de SOUZA vous êtes un espoir pour la jeunesse de la CEDEAO et de l'Afrique tout court! je vous ai bcp admiré lors de la crise Gambienne.

Quand vous dites quelques chose je vous croit très sincèrement ; Merci.  :brawoo: 
Anonyme il y a 3 semaines (10:11 AM) 0 FansN°: 14
La France a placé ses hommes partout . Ce gars est le type même de l'africains à ........( restons poli ) Les peuples ne veulent plus de ces symboles du colonialisme . Ni du CFA , ni des bases militaires chez nous etc... Nous voulons une Afrique unie , debout pour sortir ses enfants de la misère . Tout le monde s'en sort sauf l'Afrique . Nous croulons dans la misère et tout le monde trouve que c'est normal . Nos problèmes ce sont nos dirigeants incompétents et irresponsables et la France qui nous exploite sans scrupule . Ces deux problèmes n'en font qu'un ..Ce fonctionnaire de la CEDEAO est le type même du nègre de service .
Anonyme il y a 3 semaines (11:10 AM) 0 FansN°: 15
NOUS VOULONS JUSTE QUE LA FRANCE SE RETIRE DE LA GESTION DE NOTRE MONNAIE NOUS SOMMES ASSEZ GRAND POUR LA GERER NOUS MEME
Anonyme il y a 3 semaines (11:57 AM) 0 FansN°: 16
Il faut arreter ces debats inutiles auxquels nos populations ne comprennent rien et qui est le fait d'agitateurs marginaux desoeuvrés qui n'exercent aucune responsablité ni politique ni economique ni sociale dans nos pays
Reply_author il y a 3 semaines (06:42 AM) 0 FansN°: 1
vu la situation catastrophique de nos etats, ceux qui exercent des responsabilités politiques doivent prendre leur retraite. pour l'économique et le social tu es dans l'obscurité car même le chauffeur de taxi ou le père de famille ont une responsabilité économique et sociale. tu gagnerais en crédibilité si tu pouvais voir cette nuance.
Anonyme Diouder il y a 3 semaines (14:06 PM) 0 FansN°: 17
Vous gagnez combien monsieur, c'est terrible que ces pour l'Afrique, car ce sont des Africains pour d'égoisme individuel sacrifient l'intérêt général.

ils sont prêt à défendre l'indéfendable , à tuer leur propre mère pour plaire aux Blanc

Honte à vous
Monvafrique il y a 3 semaines (18:47 PM) 0 FansN°: 18
Mw, je propose qu'on renégocie d'abord les conventions et la garantie et tous les accord consternent ce money pour avoir plus de la liberté avec notre money. Puisque je pas toute confiance avec nos président je pas confiance qu'ils aurons tous la faculté de ns granture cete future absurde  :emoshoot: 
Noums il y a 3 semaines (19:33 PM) 0 FansN°: 19
NOUS NE VOULONS PLUS DE CETTE MONNAIE COLONIALE. UN POINT UN TIRET

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com