News : le fil de l'actu

Mondial 2018 : Les lions feront leur au revoir au public, vendredi à stade Léopold Sédar Senghor

L’équipe du Sénégal qui prendra part à la Coupe du monde 2018 (14 juin au 15 juillet) effectuera une séance d’entrainement ouverte au public vendredi après midi avant son départ pour la seconde partie de sa préparation qui aura lieu à Vittel (France), a annoncé ce dimanche le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor.

 

Sénégal: les petits commerces face à la grande distribution

Au Sénégal, c'est une offensive massive. La grande distribution, en particulier les groupes français, crée des supermarchés dans toutes les grandes villes et,  comme ailleurs, les méthodes de vente sont agressives, les prix tirés vers le bas. Cette situation, cette arrivée en force, inquiète les associations de consommateurs qui craignent que les petits commerces et le secteur de l'informel, essentiel pour de nombreuses familles, ne résistent pas à...

 

Mbour Pardonne Mais Diffère Les Rencontres Avec l’ Uso

Les familles des victimes du drame de Demba Diop reçues, il y a trois jours, par le président  de la République, Macky Sall, ont accepté de pardonner l’Union Sportive de Ouakam de que même que le Stade de Mbour. Toutefois, un hic demeure sur le plan sportif. En effet, le Collectif des équipes de Mbour réclame justice avant la tenue de toute rencontre de football devant opposer les deux équipes.

 

Promulgation De La Loi Portant Parrainage Intégral : Macky Sall Cherche La Cadence

Votée le 19 avril dernier par l’Assemblée nationale, la loi n°13/2018 portant révision de la Constitution dans le but d’instaurer le système de parrainage intégral n’a toujours pas été promulguée par le chef de l’Etat, Macky Sall. Cela, bien que le Conseil constitutionnel ait tant soit peu donné un avis favorable depuis le mercredi 09 mai dernier, en se déclarant incompétent pour connaitre de la constitutionnalité de la loi en...

 

L’ex-ministre des Affaires religieuses qualifie de « gravissime » les propos du candidat Idrissa Seck

Le candidat à la présidence sénégalaise de 2019 Idrissa Seck a tenu des propos « gravissime » sur le lieu de pèlerinage des musulmans et la question palestinienne en avançant une thèse fallacieuse qui dénote une « nouvelle posture pro-sioniste bizarre » qu’il affiche « audacieusement », a affirmé l’ex-ministre des Affaires religieuses, Mamadou Bamba Ndiaye.